Derniers sujets
» Les relations d'une Chatone avide
06.06.18 17:36 par Eldy Mayora

» Vote
02.06.18 15:03 par Eldy Mayora

» Reina - Your smile bright
29.05.18 15:57 par Reina Baoki

» Tell
29.05.18 14:52 par Eldy Mayora

» Le café ferme ses portes~
27.05.18 16:17 par Eldy Mayora

» Iva pas là~
27.05.18 16:15 par Eldy Mayora

» ผมโวลต์มี ☼ Iva [EC]
26.05.18 21:27 par Iva

» Eldy Mayora, Trésor Hunter~ <3
20.05.18 14:00 par Hunter

» Ren Ashbell - Fiche Technique [Finie]
13.05.18 16:47 par Eldy Mayora

» List des Avatars Prit
11.05.18 6:23 par Ren Ashbell

Les posteurs les plus actifs du mois
Eldy Mayora
 


ผมโวลต์มี ☼ Iva [EC]

Aller en bas

ผมโวลต์มี ☼ Iva [EC]

Message par Iva le 26.05.18 21:27




Les infos.








Nom ☼
Prononciation  ☼
Signification ☼

Prénom ☼
Prononciation ☼
Signification ☼

Age ☼
Groupe ☼
Orientation s. ☼
Avatar ☼

Rang P. ☼



เที่ยงคืนของดวงจันทร์
" Theī̀yng khụ̄n k̄hxng dwng cạnthr̒ "
" Lune de Minuit"

ผมโวลต์มี
" P̄hm wolt̒ mī "
"Je vais avoir" soit Iva

16 ans
Dragon's Hunter
O-quoi?
Saber Altila de Date Grand Order

Draconnière








Nom ☼
Prononciation ☼
Signification ☼

Prénom ☼
Prononciation ☼
Signification ☼

Age ☼
Race ☼
Sexe ☼




ฉีก
" C̄hīk "
Larme

คืน
" Khụ̄n "
Nuit

2 ans
Dragon Ciel Etoilé
Mâle






Physique.


Taille : 1m68
Poids : 53 kg
Distinctions :
Les cheveux blancs nacrés de la demoiselle sont d'une raideur atroce. Aucune ondulation, pas même quand ils sont humides. Juste des mèches droites qui tombent sans la moindre discipline. Une franche venant cachée son front et le tatouage en losange de plusieurs couleurs : le blanc autour, puis le bleu, suivit du vert et le rouge au centre. Une marque bien étrange, mais les couleurs sont bien spécifique et elles reviendront sans cesse.
Sa coupe est relativement courte, ses cheveux sont à peine assez long pour être attaché. Bien que sa chevelure semble interminable à cause du voile blanc qu'elle porte. Un tissus d'une étrange matière, incroyablement douce et légèrement transparente, trompant sa solidité digne du cuir. Quelque losange noir de différentes tailles  forment des cercles, un peu comme une couronne. Avant que le voile se finisse près de ses mollets en formant de petites pointes régulières, surmontées à nouveau de cette forme particulière.

Sa peau est mâte, presque brun claire, alors que de fines lignes argentées circulent ici et là sur son corps, définissant un trajet bien spécifique. D'ailleurs, c'est la seule chose qui marque sa peau si délicate, le tatouage des lignes disant qu'elle est une Draconnière. Non pas une tueuse de dragon, loin de là et même, son parfait opposé. Cette jeune femme est une éleveuse de dragon, et les tatouages signifient qu'elle est liée à l'un d'eux et en regardant simplement les marques, on peut deviner la race de celui-ci, mais aussi son age et sa puissance.

Ses yeux sont d'un rouge rubis, presque sanguin, peu commun. Ce qui lui donne un air un peu froid, mais son visage si doux brise une telle image. Son sourire est très agréable et mélancolique, ajoutant un peu plus de compassion et d'attachement à cette demoiselle.

Sa taille fine n'est en rien fragile, il est même facile de deviner les muscles sous sa belle peau. Certes, elle aurait peu avoir un peu plus de forme, mais son corps ne s'y prête pas. Et puis, elle n'en a pas vraiment besoin, on ne voit pas ses os et cela la rajeunis un peu. Après tout, elle n'a jamais que 16 ans. Quoi cela ne se voit pas ?

Un dernier détail qui semble superflus, se sont ses ongles. Ils possèdent une couleur bleu foncé, presque noir et non pour rien, leur composition est proche de celle des cornes du dragon qu'elle protège. Un mélange de minéraux métalliques qui les rends particulièrement dur et redoutable.


Khun n'est pas juste un dragon cracheur de feu. Il est un Ciel Étoilé, une espèce unique parmi les siens. Sa couleur noire virant vers le bleu nuit en est d'ailleurs une preuve flagrante. Aussi, ne soyez pas si surpris, les dragon du clan «  Les dieux des cieux » sont tous particulier et certains sont même unique. De quoi faire baver le reste du monde.

Revenons à notre petit dragon. Il n'est pas bien grand du haut de ses trois années, à peine une trentaine de centimètre de haut. Ses ailes arrivent à peine à le porter et il ne crachera rien avant encore quelques années. Ses cornes sont à peines formées et de toute évidence assez fragile. Bien qu'en y regardant de plus près, la surface est très dure, comme si un minerais particulier l'avait renforcé. L'intérieure est plus mou, spongieux et même un peu liquide. Un liquide hautement toxique y circule à la place du sang, à ne pas jouer avec, c'est du mercure. Un minerais hautement volatile et mortel pour les êtres vivants !

D'ailleurs, quand il aura atteint l'âge de quinze ans, il serra déjà bien plus grand. Il fera un mètre quatre vingt de flanc et il pèsera près d'une demi-ton. Ses ailes seront assez forte pour porter une personne de petite taille sur son dos. Il faudra toutefois faire attention au pointe cristalline qui sortent ici et là sur son corps. De plus, ses écailles seront particulièrement dure et ses griffes tranchantes. Il serra un puissant dragonneau.

Il faudra attendre ces cinquante ans pour qu'il ait sa forme adulte. Trois mètres de flanc, le sommet de ses cornes lui donnant une hauteur totale de quatre mètre. Ses ailes bleutées seront un peu plus sombres et très grande, assez pour faire trembler de peur les proies sous lui. Ses cornes ressembleront d'avantage à des cristaux irréguliers, tout comme les épines qui auront les pointes argentée par les minéraux figés. Il vous fera frémir de peur si il parvient à survivre jusqu'à cet âge dans ce monde.

D'autant, que le lien entre les deux individus permettront à Iva de vieillir plus lentement, mais ce lien sera naturellement dissout après des années. Libérant le rôle de protecteur du draconnier.


 
Mental.


100




Histoire.



Très loin d'ici et il a y fort longtemps. Perdu dans les montagnes les plus hautes, cachées sur des sommets inaccessibles se trouvait un repaire peu commun. Entre la végétation luxuriante, trop pour un lieu si haut, et les rochers qui autrefois, bien avant encore, vivaient et crachaient de la lave. Un lac, gorgé d'une eau riche en minéraux, gonflait progressivement à la simple présence des nuages qui caressaient le flanc des murs.

Sous un rayon de soleil, l'air devenait plus chaud, d'un battement d'aile, un oiseau s'envola avant d'être attrapé par plus gros que lui. C'est dans ce lieu peu probable que s'était installé un groupe de dragon. Chacun donnait naissance à un enfant qui se différenciaient en de multiple point. Aucun ne se ressemblait. Pourtant, ils avaient tous un point commun qui les rendaient plus dangereux les uns que les autres, outre le lieu, ils avaient depuis toujours la connaissance du Nen et la capacité de communiquer sans le moindre son a des distances vertigineuses. SI bien, que rapidement, les montagnes voisines furent envahies par ces géants. De deux mètres de hauts à une vingtaines, chacun trouva sa place… une place qui ne pouvait être supportée par l'environnement. Bien que certains étaient herbivores, que d'autre pouvaient accroître la végétation ou attirer des troupeaux entier de gibier, le regroupement allait être leur perte.

Des conflits éclatèrent, le savoir et le partage de celui-ci posait un gros problème, car qui avait le droit de prouver telle chose plutôt qu'une autre… qui allait être le chef ? Pour décider cela, un combat démarra, et bien que les plus imposants semblaient destiner a prendre la tête, ce fut le seul qui attendit qui y arriva.

Les combats durèrent longtemps et ravagèrent les lieux, poussant à la mort les plus jeunes et la colère aveugles des parents. Un massacre qui dura dix ans. Jours et nuit, jusqu'à ce que les trente derniers ne s'effondrent. D'une centaine, il n'en restait plus qu'une poignée. Et le seul qui avait refusé d'affronter ses frères et sœurs, fut celui qui prit alors la parole.

 « Regardez-vous. Affaiblis, mourant… a peine capable de vous lever pour vous sustenter. Votre vie tient à un fils, ce dernier c'est moi. Désormais, plus aucune guerre entre nous ne serra acceptable. Notre sang ne doit plus couler. »

Sagesse ? Un simple résonnement qui convainquis par défaut tout le monde. Tous ? Non, l'un d'entre eux ne voulait pas. Il gronda furieusement, se hissa sur ses pattes avant de cracher milles flammes de milles couleurs sur le petit dragon qui n'avait pas bougé. Sous un tel brasier infernal, toutes choses se mirent à fondre. L'air semblait brûler tout autour, comme si le volcan éteint allait brusquement s'éveiller.

Quand les flammes s'arrêtèrent, le cracheur de feu du nom de มฤตยู [«  Mvtyū »] signifiant Mortel, découvrit que rien n'avait brûlé. Son adversaire minuscule portait bien son nom ;   เวลา [« Welā »], Temps. Il avait l'incroyable faculté de le déformer, rendant ainsi les flammes aussi efficace qu'une bougie.

Fou de rage Mvtyû s'envola, suivit par sa compagne qui jura vengeance. Elle qui se voyait déjà reine de clan, regrettait que les choses aient pris une telle tournure.

Cent, deux cents, peut-être même un millénaire plus tard, alors que le petit clan voyait un autre membre s'effondrer à cause des blessures des batailles passées. Alors que ceux qui s'était dispersé venait pour le saluer une dernière fois, quelqu'un d'autre suivit leur trace. Un être minuscule nommé humain. Il était jeune, à peine la vingtaine, il ne savait pas ce qu'il suivait. Son cœur lui avait dit de courir après cette ombre et de monter dessus.

Quelle folie cela fut. Le jour passa, la nuit suivit, mais il ne lâchait rien. Déterminé comme si la main du destin le poussait, il monta aux arbres. Traversa le vide en utilisant des branches. Il nagea dans la rivière en évitant la chute d'eau. Il escalada durant des jours. Alors que la faim et l'épuisement le tiraillait, il chercha un endroit pour se reposer. Une brèche dans la roche assez grande pour lui permettre de dormir une minute.

Quand il en trouva enfin une et que le sommeil l'avala. Alors que le soleil brûlait son épaule qui dépassait de la falaise. Il entendit, un cris si puissant qui l'arracha à son sommeil. Un hurlement terrifiant, mais pas seulement un, une dizaine, une vingtaine ? L'écho fit trembler les rochers. Réveillé comme jamais, l'humain reprit sa course. Il monta avec une force nouvelle, comme si le son entendu avait soufflé en lui de l'énergie. Il pensait que des ailes allaient lui pousser, mais une fois arrivé au sommet du dernier rocher, alors qu'il se hissait sur ses jambes, il découvrit.

Un lac gigantesque au centre d'un cratère où une forêt descend envahissait presque tout. Près de l'eau, une clairière où se tenaient quinze dragons, don un seizième couché entre eux. Cela n'avait rien d'une exécution, mais plus d'un rite. Une des créatures géantes se tourna vers lui, les regards suivirent le mouvement. D'où il était, l'homme ne voyait que de gros lézards, mais quand l'un d'eux arriva devant lui, la peur lui noua le ventre. LE dragon de sept mètre le surmontait en tout. Force, puissance brute, contrôle, même son regard avait assez de prestance pour l’apitoyer sur son sort.

« Comment es-tu arrivé ici, humain ? Pourquoi être venu aussi loin pour mourir ? »

Terrifié par des paroles qu'il ne comprenait que trop bien alors qu'il n'avait pas vu la créature desserré la mâchoire, le dit humain ferma les yeux. Il se laissa tomber en sol en essayant de comprendre pourquoi il avait suivit un tel chemin. Pas un mot ne fut dit avant que le géant attrapa l'homme pour l'amener près des siens. Aucun mal ne lui fut fait.

«Tes pensées sont claires, pourquoi ne parlerais-tu pas ?»

Rien ne sortait de la bouche du minuscule individu encerclé par les créatures majestueuses. Il parvenait à peine à respirer en leur présence, son cœur s'emballait dangereusement. La mort l'attendait à ce rythme là. Ce fut grâce à l'une des dragonne, qu'il perdit connaissance. Un simple touché et le sommeil l'envahi, plus fort que lui.

 «  Cessez de l'effrayer ainsi. Ce qui la poussé à venir à nous ne nous est pas encore connu. Mais je ne sens en cet humain que de la curiosité et de la fascination, aucune colère, pas même la plus infime en lui. Je pense qu'il pourrait être une solution pour nous. »

Le problème qui avait été tue si longtemps était enfin dévoilé. Ces créatures légendaires étaient entrain de s'effacer. La guerre avait marqué en eux quelque chose et ils ne parvenaient plus à prendre soin de leur œuf. Aucun nouveau dragon n'était né depuis tout ce temps. Et leur nombre ne cessait de décroître. Il fallait que quelqu'un parvienne à trouver une solution, et la dragonne des rêves, du nom de ฝัน [«  Fân »] signifiant Rêve, avait trouvé une solution.

«  A quoi penses-tu Fan ? En quoi cet humain insignifiant pourrait être une solution ? Le fait qu'il soit parvenu à notre sanctuaire est en soit la pire chose qui pouvait nous arriver ! »

La dragonne regarda leur chef, Wela, qui s'installa pour écouter ce qu'elle avait a dire. Ce que les autres ne voulaient pas entendre, mais qui acceptèrent de le faire. Les choses étaient simples, peut-être trop pour qu'elle ne soit réalisable.

L'homme se réveilla. Il fut surpris de ne voir que la dragonne Fan près de lui. Les autres étant partit  pour le rite funéraire de leur frère. Elle observa le courageux individu qui avait grimpé si haut.

 «  Monte sur mon dos. »

Totalement déboussolé, l'homme la fixa un moment avant d'obéir. Dé qu'il fut assis entre les épines dorsales, juste au dessus des ailes, elle se leva avant de brusquement s'envoler. En un instant, le sol se retrouva à une dizaine de mettre du sol. Une joie immense monta en l'humain qui ne peut s'empêcher de sourire.

- C'est incroyable !

 « Je m'appelle Fan, et toi ?»

- Xenos. Enchanté Fan. Dites, vous allez me manger?

La dragonne ricana, amusée par la naïveté de ce jeune homme. Elle lui demanda d'où il venait, et sans plus attendre, elle le reconduisit chez lui. Bien que sa visite avait parue dangereuse, elle lui expliqua pourquoi elle avait besoin de lui, mais aussi des siens. Xenos eut bien du mal à imaginer, mais le court récit de la dragonne le convainc.

Une fois arrivé près du village, elle se posa et le laissa descendre. Les habitants tremblaient de peur, mais en voyant le jeune homme, beaucoup s’interrogèrent. Dé que la créature partit, il alla expliquer. Son voyage interminable, l'arrivée et la rencontre.

- Voilà, il faudrait seize couples pour aller vivre parmi eux, et je veux en faire partie. En fait, je dois en faire partie. Ils ont besoin de moi, de nous.

La fiancé de Xenos n'était pas aussi joyeuse qu'il l'aurait espéré. Il se ramassa la plus belle gifle de sa vie et une engueulade qui lui brisa le cœur. Ce fut d'ailleurs la sœur cadette de celle ci qui les suivit en secrets, complètent le dernier couple. Le pauvre jeune homme se sentait bien mal de retourner près des géants, sans une compagne.

Pourtant, arrivé face à Fan, Xenos ne parvient pas à s'excuser et la dragonne ne voyait pas en quoi il avait besoin de le faire. Alors que les majestueuses créatures, les Dieux des Cieux, pour emmener les humains, la jeune femme se montra. Un choc, aussi romantique qu'imprévu, Xenos était certes heureux, mais si furieux de la voir là. Pourquoi l'avait-elle suivit ? Pourquoi n'était-ce pas sa sœur ?  La dragonne était prête à attendre qu'il aille chercher celle qu'il voulait.

- Xenos je t'aime ! Je ne veux pas que tu partes. Te voir heureux me suffisait, mais ne plus te voir...

Amusée, Fan poussa le jeune homme pour qu'il écoute simplement son cœur. Après tout, comme la créature des rêves ne pouvait-elle pas voir ce qui se cache au plus profond de chacun ? Ce fut ainsi que Lily rejoignis le clan. Transporté au plus haut des sommets, les humains allaient devoir tout construire. Certes avec l'aide la plus incroyable du monde.

Les années passèrent. Les majestueux dragons n'étaient plus en danger de disparition. L'aide des hommes avaient porté leur fruits, mais coincé au sommet entre eux, arriva ce qu'il devait arriver. Aucun conflit, mais des enfants. Ils étaient la promesse d'un avenir harmonieux entre les deux races, pour ce faire ils devaient prouver leur dévouement.

Ainsi apparurent les premiers rites, les premières règles et un lien plus fort que tout. Car pour chaque œuf, pour chaque future dragon, un humain devait en prendre soin. Les petits étaient incapable de survivre seul et beau nombre de prédateur, même dans de tel hauteur, n'en ferait qu'un bouchée.

Toutefois, il fut décider d'attendre un age précis pour confier un œuf. L'humain trop jeune ne parviendrait pas à en prendre soin et le trop âgé ne pourrait veiller sur lui autant de temps que nécessaire. Ainsi, il fut décider que dé la treizième année, l'humain devra choisir un œuf et le protéger toute sa vie. Si le protecteur venait à mourir avant que le dragonneau éclose, il serait alors remis au second en age d'en recevoir un. La survie de l’œuf, aussi rare qu'unique et celle du protecteur, avaient autant d'importance l'une que l'autre.  

Wela, le chef et dragon du temps, jugea bon de former dé leur plus jeune age, ceux qui aurait la force de tenir en main un œuf de cinq kilo et de le défendre. Aussi, pour parvenir a cela, les enfants reçurent des faux à protéger et à tenir au chaud. Rapidement, certain se montrèrent incapable de parvenir à tenir un tel engagement et bien que cela n'était pas inévitable, il fut toutefois dommage. Le nombre limité d'éclosion était donc inévitable, mais toutefois, suffisant pour repeupler les dragons. Ceux qui ne pouvaient pas tenir leur engagement n'était en rien chassé ou exécuter. Chaque vie avait une valeur important et pour ce fait, ils furent gardé au près des autres. Agriculteur ou éleveur d'animaux simples, qui réclamaient moins de soin, ils formaient les servants des dragonniers. Et parmi tout ce monde, une famille se distingua en particulier ; celle de Xenos.

Cette famille fut nommée chef du clan, a défaut de pouvoir toujours discuter avec les dragons qui bien souvent préféraient garder leur distance, ou simplement dormir et déléguer les travaux… les décisions étaient donc prises par l'humain qui avait eu le courage de franchir tant de distance.

La vie était paisible et chaleureuse dans cette cache bien mystérieuse. Fan veillait jour et nuit sur ses protéger. Et le jour tant redouté arriva… le dragon de la mort revient avec son épouse, Mtvyu avait bien reprit de ses blessures, mais quand il se trouva face au village vivant, aux jeunes dragons et leur parents, il ne peut que s'enfuir. Impossible d'approcher les habitants, impossible de comprendre comment cela était possible.

Les années ou des siècles passèrent. Le temps s'envola et les connaissances se passèrent de parent à enfant. Ceux qui avaient de partir le pouvaient, mais très peu le firent ou reviendraient. Le monde extérieure était trop dangereux et si hostile aux créatures célestes. Bien que des armées approchèrent, aucunes n'arrièrent à franchir les flancs escarpés des hauteurs volcaniques du mont.

Fan nous racontait comment le bravo Xenos était arrivé jusqu'en haut. Comment il avait réussi à supporter le manque d'oxygène et sa tête en découvrant les dragons. Elle nous racontait comment les cieux changeaient de couleur de l'autre coté de monde. Comment l'arbre donnait naissance à un fruit et pourquoi nous restions caché. Fan, la dragonne des rêves se faisait bien âgée alors qu'elle avait vu son tendre chef Wela s'effacer.

Je me souvenais encore des feux de camp où certains dansaient autour de flammes. De la chaleur des jours d'été brumeux. Bien que se soit un jour en particulier qui marquait mon esprit. Celui où j'avais brisé les règles et volé la chose la plus précieuse du village. C'était peut-être logique qu'une enfant âgée de onze ans le face, mais je n'aurais pas due. Car ce jour là, en touchant la corne de Wela, je brisait la seule chose qui cachait encore notre village. Tout cela pour une pierre opaline de feu. Un caillou sans grande valeur en fin de compte.

Ce soir là, alors que le soleil était déjà couché. J'avais quitté mon lit suspendu pour me glisser, telle une ombre, comme on nous l'avait apprit, hors de la maison de mon père, le chef.



 
Marionnettiste.

Pseudo: Ita ( oui je ne me suis pas foulée =D )
Comment avez vous connu le forum? : Ancienne, nouvelle, par le fonda, Mmmm... qu'ajouter?
Vos impressions : Chacha~
Des remarques ? คุ้กกี้ ☼ Cookies


~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~





☼ Khun est un dragon Ciel étoilé
☼ Ma langue est le Thaï
☼ Je parle en #990099

avatar
Iva

Messages : 2
Niveau RP : Moyennement bon?
Age IRL : 22
Emplacement : เกาะซาบรี

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum